Vous êtes ici:

Broyer et enfouir les résidus de maïs pour limiter foreurs et maladies

Par bubu16 | Publié le 06 Octobre 2014 à 20:11
Broyer et enfouir les résidus de maïs pour limiter foreurs et maladies

Les récoltes de maïs approchent. Il faut dès à présent penser à la gestion des résidus de maïs qui servent d’abri aux larves de foreurs et au champignon responsable de la fusariose pendant l’hiver.

Lancer la discussion sur le forum

La gestion des résidus constitue une mesure de prophylaxie indispensable pour, d’une part faciliter la dégradation des cannes (supports de conservation des fusarioses), et d’autre part détruire les larves de foreurs qui passent l’hiver dans ces cannes.

Le risque sanitaire est proportionnel au volume de résidus laissé en surface. Pour accélérer la dégradation des résidus, broyage fin, mélange à la terre puis enfouissement par le labour sont recommandés. Non dénué d’effet, le broyage sous bec est un minimum, mais se révèle généralement insuffisant : un re-broyage fin est recommandé, indispensable si l’implantation de la culture suivante est réalisée sans labour. En succession maïs-maïs, la dégradation des résidus limite également le maintien de l’inoculum d’helminthosporiose.

Broyer permet également de détruire les larves de foreurs (pyrale et/ou sésamie) qui véhiculent et favorisent le développement des autres champignons préjudiciables à la qualité sanitaire du maïs (F. verticillioides).

Boyer pour réduire les larves de pyrale

Même si la pression pyrale est restée modérée en 2014, elle a été globalement plus forte qu’en 2013 surtout dans des secteurs comme la Beauce-Perche, le Gâtinais et la Sologne. Les comptages larvaires sont en cours de finalisation ; ils permettront de mieux caractériser la pression de l’année. Un simple broyage réalisé tôt après la récolte, détruit directement des larves et en expose d’autres au froid hivernal, aux prédateurs et aux parasites. L’intervention détruit 50 à 70 % des larves, score loin d’être négligeable par rapport à celui des interventions en végétation. Même dans les secteurs où le recours à des moyens de lutte chimique efficace (Coragen notamment) a permis de limiter fortement la pression pyrale, le recours au broyage reste d’actualité afin de ne pas voir grossir de nouveau les populations de pyrale à l’avenir.

Rappelons par ailleurs que les parcelles ayant subi des attaques de pyrales doivent faire l’objet d’attentions particulières à la récolte (récolte pas trop tardive notamment).

Des avantages agronomiques associés

Mélangés à la terre, les résidus se dégradent mieux et piègent de l’azote. L'incorporation superficielle des résidus de récolte dans les premiers centimètres du sol est un moyen efficace pour piéger les nitrates à l'automne (20 à 30 kg N ou plus).

La suite ici : http://www.arvalis-infos.fr/view-16935-arvarticle.html?region=18,28,36,37,41,45®ion=18,28,36,37,41,45

 




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Autres articles sur ARVALIS-Institut du Végétal

Matériel et Equipements
A ce jour, compte-tenu des dates de semis précoces et des conditions climatiques actuelles –chaudes et déficitaires en pluviométrie- les récoltes de maïs fourrage pourraient avoir deux à trois semaines...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
« De la réussite du désherbage dépendra le niveau de rendement de la culture et l’enherbement de la parcelle lors des cultures suivantes » indique Bertrand Carpentier, expert du maïs fourrage chez ARVALIS...
Lire la suite >>>
Fertilisation
Il fait sec, même très sec sur de nombreuses régions, et les appports d'engrais azotés sont pour le moment inefficaces. Le saviez-vous ? il faut 15 mm de pluie pour valoriser un apport d’engrais azoté...
Lire la suite >>>
Services
La verse des céréales, qu’elle soit d’origine physiologique ou pathologique, peut engendrer des pénalités significatives (pertes de rendement, difficultés de récolte, dégradation de la qualité à la récolte...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
Vivaces : intervenir sur des plantes suffisamment développées, en postlevée  Annuelles : intervenir sur des plantes peu dévelopées, en postelevée
Lire la suite >>>

Les Cours MATIF

Blé MATIF

Mar 2020 195.00€/T   -1.00
Mai 2020 192.75€/T   -0.50
Sep 2020 184.75€/T   0.25
Déc 2020 187.25€/T   0.00

> > > Tous les cours du Blé MATIF, Maïs MATIF et Colza MATIF

Les cotations sont fournies par vwd group

Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Forum

Derniers posts

Le Baromètre des marques Janvier

Logo de John Deere

Catégorie Tracteurs

Logo de Claas

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Vaderstad

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Monosem

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de JCB

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Le Boulch

Catégorie Remorques

Logo de Hardi

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Bayer CropScience

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents