Vous êtes ici:

Épandre du lisier avec de l’acide sulfurique

Par Joagri | Publié le 22 Mars 2018 à 01:56
Épandre du lisier avec de l’acide sulfurique

Lorsqu’on fertilise on souhaite apporter le bon engrais, à la bonne dose, au bon moment, au bon endroit et avec le bon outil. Bref énormément de facteurs rentrent en compte dans la réflexion, il est important de tenir compte des pertes par volatilisation ammoniacale. Pourtant, la volatilisation est le premier facteur de la perte d’efficacité des apports azotés, et la libération d’ammoniaque dans l’air a un impact négatif sur l’environnement.

Lancer la discussion sur le forum

La volatilisation ammoniacale :

Pendant l’épandage d’engrais sous forme uréique ou sous forme ammoniacale, l’ammonium (NH4+) entre en contact avec le complexe argilo-humique du sol, et selon certaines conditions, est transformé sous sa forme gazeuse NH3.

 

 


Les facteurs de volatilisation :

 

1 - Le pH du sol

 

 

Le pH du sol joue un rôle primordial dans l’équilibre entre l’ammonium (NH4+) et l’ammoniac (NH3). Si le pH est égal ou inférieur à 6,5 (acide, donc), la forme ammoniac est absente du sol. De ce fait, l’apport d’azote sous forme ammoniacale ne provoquera pas de perte par volatilisation, mais permettra de créer un équilibre entre les deux éléments chimiques.

 

En revanche, si le pH est nettement basique, l’équilibre chimique se déplace en faveur de la forme ammoniac d’abord en solution dans le sol puis sous forme gazeuse. Dès lors, les pertes gazeuses d’ammoniac augmentent rapidement.

 

 

2- Les conditions climatiques et l’humidité du sol 

Des températures élevées (plus de 10 °C) favorisent l’évaporation du NH3. La perte de l’apport azoté peut, dans ce cas, s’élever à 20%. D’une manière générale, une période de sècheresse n’est pas propice à une fertilisation efficace. Enfin, le vent joue également un rôle important sur la volatilisation du NH3.

 

 

Le système SYREN

Le système SYREN développé par le danois BioCover permet grâce à une cuve avant d’acidifier le lisier lors de l’épandage. L’acide sulfurique est stocké dans une cuve IBC qui est placé dans une coque de protection afin de prévenir des accidents et des fuites... enfin presque. Sur les sols basiques ou lorsque les conditions météorologiques ne permettent pas un épandage sans pertes ammoniacales. L’acide est évidemment pulvérisé à très faible dose ce qui permet d’épandre du lisier même sur les cultures en place avec des pendillards.  Le calcul du dosage de l’acide varie selon la température, le vent, le pH du sol…

 

 




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Les Cours MATIF

Blé MATIF

Déc 2019 181.00€/T   0.00
Mar 2020 183.50€/T   -0.25
Mai 2020 185.50€/T   0.25
Sep 2020 182.75€/T   0.00

> > > Tous les cours du Blé MATIF, Maïs MATIF et Colza MATIF

Les cotations sont fournies par vwd group

Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Forum

Derniers posts

Vous en êtes à quoi ?

publié par Christophe76

pickup

publié par yakitori

Le Baromètre des marques Septembre

Logo de John Deere

Catégorie Tracteurs

Logo de Claas

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Lemken

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Monosem

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de JCB

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Maupu

Catégorie Remorques

Logo de Hardi

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Syngenta

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents