Vous êtes ici:

Que pensez-vous de la fin des contrats betteraviers ?

Par Joagri | Publié le 26 Avril 2017 à 00:20
Que pensez-vous de la fin des contrats betteraviers ?

L'autorité de la concurrence publie les propositions d'engagement de Tereos. Les planteurs ont jusqu'au 9 mai pour réagir. Pour Saint Louis Sucre il s'agit d’une formidable opportunité pour les planteurs de faire entendre leur voix alors que le marché s’ouvre à la concurrence. Toutes les explications...

Lancer la discussion sur le forum

Dans la perspective de la fin des quotas, la concurrence entre groupes sucriers a pris une dimension inédite, notamment en Picardie.

 

Après enquête, l’Autorité de la concurrence a relevé que divers mécanismes de contractualisation mis en oeuvre par Tereos entravaient le marché de l’approvisionnement de betterave et posaient de problèmes de concurrence.

 

D’après Saint-Louis Sucre : « Certaines pratiques de Tereos seraient en effet susceptibles d’entraver l’ouverture du marché à la concurrence. Grâce à un discours partial, Tereos aurait entraîné ses planteurs dans des relations contractuelles opaques et difficiles à rompre en raison du chevauchement de durées d’engagement différentes, de conditions de sortie peu claires et de durée de préavis rallongées pour sortir de la coopérative. In fine, selon l’Autorité de la concurrence, ces pratiques pourraient menacer l’ouverture effective du marché à la concurrence en empêchant les planteurs de quitter Tereos ou de devenir mixtes.

 

 

Tereos propose principalement deux modifications des statuts de ses coopératives. D’une part, les statuts préciseraient désormais que l’obligation de livraison des associés ne porte que sur les volumes de betteraves contractés auprès de Tereos et ne constitue donc pas un engagement exclusif. Ce point sera repris explicitement dans son règlement intérieur. D’autre part, la durée de préavis de fin d’engagements serait réduite de douze à trois mois. Tereos offre également de modifier son règlement intérieur, pour expliciter les modalités et les délais de remboursement du capital social à la fin d’une période d’engagement.

 

 

Les planteurs sont les mieux placés pour témoigner de l’état de la concurrence sur le marché, des difficultés éventuellement rencontrées dans les relations commerciales et contractuelles avec Tereos, et pour estimer si les engagements proposés seront une solution efficace. Tout planteur, même s’il n’est pas engagé auprès de Tereos, est en droit de faire connaître son point de vue afin d’aider l’Autorité de la concurrence à apprécier si ces propositions sont suffisantes pour maintenir un degré élevé de concurrence sur le marché.

 

Saint Louis Sucre pense qu'il s'agit d’une formidable opportunité pour les planteurs de faire entendre leur voix alors que le marché s’ouvre à la concurrence.

 

Les commentaires peuvent être soumis jusqu’au 9 mai à 12h. Ils doivent être adressés par courrier à l’Autorité de la concurrence, en faisant référence aux numéros de dossier 16/0084F et 16/0085M à l’adresse suivante :

 

Autorité de la concurrence/Bureau de la procédure

11 rue de l'Echelle

75001 Paris




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Les Cours MATIF

Blé MATIF

Mai 2020 195.25€/T   4.25
Sep 2020 187.75€/T   2.75
Déc 2020 189.75€/T   2.25
Mar 2021 191.00€/T   1.75

> > > Tous les cours du Blé MATIF, Maïs MATIF et Colza MATIF

Les cotations sont fournies par vwd group

Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Le Baromètre des marques Mars

Logo de John Deere

Catégorie Tracteurs

Logo de New Holland

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Horsch

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Monosem

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de Manitou

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de AMBS La Littorale

Catégorie Remorques

Logo de Amazone

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Certis Europe

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents