Vous êtes ici:

L’entreprise Soldive, spécialisée dans la culture et la commercialisation du melon, a acquis une dimension internationale en 50 ans

Par Jean Moullart | Publié le 06 Mai 2013 à 06:06
L’entreprise Soldive, spécialisée dans la culture et la commercialisation du melon, a acquis une dimension internationale en 50 ans

« 1963-2013, 50 ans et toujours un goût d’avance… ». C’est sous cette accroche que la firme "Soldive" a choisi de célébrer ses 50 printemps. Pionnière de la culture du melon en France, l’entreprise n’a eu de cesse d’avancer en précurseur dans l’aventure du melon charentais. Aujourd’hui, Soldive produit toujours en Charentes mais aussi dans la région de Montpellier, en Guadeloupe, en Espagne, au Maroc, au Sénégal. Cette diversité géographique permet à l’entreprise de proposer aux consommateurs du melon de qualité pour la période des fêtes de fin d’année, en novembre/décembre, et en début de saison, février-mars-avril. Mais, attention, il est primordial pour Soldive que ces melons de contre saison possèdent les mêmes qualités gustatives que ceux cultivés en France, en plein été, sur le même type de melon: le "Charentais jaune".

Lancer la discussion sur le forum

L’histoire de Soldive: tout commence avec les agriculteurs Pierre et Marcel Fuzeau. De quelques ha cultivés en 1963, Soldive produit aujourd'hui 32000 tonnes de melons sur 1800 ha

En 1963, suite à un hiver rigoureux qui gela les céréales d’hiver, Pierre et Marcel Fuzeau agriculteurs dans les Deux-Sèvres (79), décident dans un souci de diversification de leurs cultures de se lancer dans la production de melons. La marque de melon «Soleil de la Dive» naît ainsi. La marque évoluera progressivement en devenant « Soldive » puis finalement, depuis plus de 20 ans « Soldive » en seul mot.

Il est aujourd’hui vendu sous la marque « Soldive ».

En 1973, progressivement, les surfaces s’étendent et nécessitent la construction d’ une station de conditionnement à Brie (Thouars-79). En 1980, la société Pierre Fuzeau devient la SCA Soldive cogérée par Pierre et son fils Patrick Fuzeau. Les surfaces se développent encore et l’entreprise pense alors à diversifier les zones de production pour allonger le calendrier de production. Cette politique commence dès 1981, elle se termine en 2006, date des deux dernières implantations au nord du Sénégal pour le melon, et dans l’Atlas au Maroc, pour le verger.

En 1981, commence une politique de diversification géographique qui permet aujourd’hui aux consommateurs de déguster le melon Soldive 10 mois sur 12. Ainsi sont créées successivement :

- 1981, le Domaine des Brandes près de Royan en Charente-Maritime.

- 1986, Exosol à Saint François en Guadeloupe.

- 1987, Soldive Espagne à Los Montesinos près d’Alicante.

- 1992, Soldive Maroc à Marrakech.

 

A noter que 1992 est une année faste : Soldive devient la première et seule entreprise française à produire et commercialiser du melon Label Rouge. Depuis 2010, c’est la marque "Tradition 1963" qui porte le haute de gamme de l’entreprise.

En 1994, un site de production est créé à Marsillargues, près de Montpellier dans l’Hérault.

En 2006, Soldive s’installe au Sénégal, à St Louis ainsi qu’à Asni au Maroc avec la création de Soldive Asni (Maroc) pour la plantation d’un verger de cerises, pommes, poires, prunes et abricots.

 

 

 

Soldive Sénégal et Maroc, l’aventure humaine continue

Alors que la récolte bat son plein sur ses exploitations au Maroc et au Sénégal, Soldive nous invite à suivre un nouvel épisode de la formidable aventure humaine qu’il connaît sur ces terroirs. Installé au Maroc depuis 1992 et au Sénégal depuis 2006, tout près du village de Mbeur-Beuf, Soldive a trouvé son «Eldorado», tant sur le plan climatologique et sur la qualité de la terre, que sur l’accueil chaleureux des populations locales.

Aujourd’hui, plus qu’une collaboration équitable, c’est une véritable aventure humaine qui lie Soldive et les populations locales des zones d’implantation.

 

 

 

Une année 2013 sous le signe de la solidarité pour Soldive

Sollicité par la population locale, Soldive a participé au financement des travaux de restauration du dispensaire de Savogne et offert à celui-ci, en ce début d’année 2013, une nouvelle ambulance pour remplacer l’ancienne, détruite dans un accident.

Par ailleurs, une jeune fille peul de Mbeur-beuf, dont la vie est mise en danger par une maladie cardiaque liée à des angines mal soignées dans l’enfance, pourra être opérée, en France, au mois de juin grâce au don de Soldive qui finance la moitié des 15.000 € que coûtent le voyage, l’opération, la convalescence de la jeune malade.

 

Depuis son arrivée en 2006, Soldive affirme avoir contribué à l’augmentation du niveau de vie des populations locales

- création, avec l’exploitation de Mbeur-Beuf, d’un chenal de 5 km permettant d’amener l’eau potable à l’exploitation et au village ainsi que l’électricité.

- mise en place d’un système de location de terres avec les paysans, visant non seulement à leur verser un loyer mensuel mais à revaloriser les terres (fertilisation, nouveaux aménagements)

- évolution sociale pour les femmes avec notamment la création d’un GIE exclusivement composé de femmes qui devient l’interlocuteur unique de Soldive.

- accès au prêts bancaire pour les salariés depuis 2011 pour 60 % des salariés permanents, grâce l’aide administrative apportée par Soldive.

Actuellement, Soldive Sénégal emploie deux cents journaliers et 25 permanents. L’entreprise fait appel pour cela à la main d’oeuvre des villages alentour.

 

 

 

Soldive producteur de goût 10 mois sur 12

La volonté de Soldive de proposer aux consommateurs du melon de qualité pour la période des fêtes de fin d’année, en novembre/décembre, et en début de saison, février-mars-avril, l’a poussé à rechercher des terroirs de production réunissant tous les impératifs nécessaires à la culture du melon selon leurs critères d’excellence.

Pour Soldive, il est primordial que ces melons de contre saison possèdent les mêmes qualités gustatives que ceux cultivés en France, en plein été, sur le même type de melon: le Charentais jaune.

 

Calendrier de production et volumes

Sénégal : du 15 nov à début janvier et du 1er mars au 15 avril, 1 500 tonnes

Maroc : du 15 mars au 20 mai, 2 500 tonnes

Espagne : du 15 mai à fin juin, 5 500 tonnes

France :

• 1 site Languedoc (34), du 1er juin au 15 juillet, 4 000 tonnes

• 3 sites Poitou-Charentes (départements 17, 79, 37), du 1er juillet au 1er octobre, 18 000 tonnes




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Autres articles sur Soldive

Les Cours MATIF

Blé MATIF

Mar 2020 195.50€/T   -0.75
Mai 2020 194.75€/T   -0.50
Sep 2020 188.00€/T   -0.50
Déc 2020 190.00€/T   -0.50

> > > Tous les cours du Blé MATIF, Maïs MATIF et Colza MATIF

Les cotations sont fournies par vwd group

Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Forum

Derniers posts

présentation

publié par AYMERIC35

Vous en êtes à quoi ?

publié par achille

Le Baromètre des marques Décembre

Logo de Fendt

Catégorie Tracteurs

Logo de Claas

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Vaderstad

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Monosem

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de JCB

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Rolland

Catégorie Remorques

Logo de Amazone

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Syngenta

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents