Vous êtes ici:

Une nouvelle activité possible pour les ETA ?

Par Joagri | Publié le 30 Janvier 2019 à 21:20
Une nouvelle activité possible pour les ETA ?

Depuis plusieurs années on voit au bord de nos routes départementales et nationales des tranchées pour raccorder nos villages à la fibre optique… Cependant cette méthode est couteuse et gourmande en main d’œuvre (excavatrices… pose du fil… reboucher…). L’autrichien LAYJET a trouvé la solution !

Lancer la discussion sur le forum

Avec cette machine que nous vous présentons, développé par l’autrichien LAYJET, un seul tracteur - et une seule personne - peut poser entre 2 et 3 kilomètres de fibre optique par jour contre 200 à 500 m par jour pour la technique actuelle (avec excavatrice).

 

Comment ça marche ?

 

La machine est composée à l’avant des rouleaux de câble à fibre optique, la fraise à l’arrière du tracteur peut être déporté pour faciliter la pause des câbles au bord des routes. Avec cette machine le trafic des voitures n’est quasiment pas perturbé car le convoi avance en permanence, pas besoin de feu tricolore par exemple.

 

La tranchée est aussitôt refermée et tassée avec le matériau précédemment fraisé, ce qui permet de rendre la route aux voitures, derrière le chantier.

 

 

Pour le moment Layjet ne communique pas le prix de sa machine, mais quand on sait que le prix du kilomètre de fibre optique posé coûte en moyenne 40000 euros (pour une pause au bord de la route) et 75000 euros/km (pour une pause sous la route), l’investissement devrait être facilement rentabilisé…

 

Il existe cependant un point faible si la tranchée croise des canalisations ou d’autres câbles une excavatrice est obligatoire pour les dégager et permettre le passage de la machine en toute sécurité, sans risque d’arracher les ouvrages existants.

 

Pour en savoir plus vous pouvez télécharger la documentation : https://www.layjet.at/index.php?route=common/download/file&download_id=30




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)