MARCHÉ DU PORC BRETON Contrat à livraison différée

(0 avis)
Contrat à livraison différéehttp://www.agriavis.com/documents/produit/originales/7847/f021290dd352c7769e31baeca89454015f707770.jpgLe fonctionnement du contrat à livraison différée La vente à livraison différée a lieu une fois par semaine (le jour reste à définir) et est déconnectée de la vente au cadran qui donne un cours du jour et se déroule chaque lundi et chaque jeudi. Le Marché du Porc Breton réalise un catalogue de vente de porcs, avant chaque vente. Ce catalogue comprend les offres de porcs des éleveurs et l’indication de la semaine de livraison, comprise entre 4 et 18 semaines après la semaine de mise en marché. L’éleveur annonce au Marché du Porc Breton son « prix d’objectif », dont les acheteurs n’ont pas connaissance sur le catalogue qui leur est remis avant la vente. Les enchères ont lieu sur internet. Elles sont progressives, de centime en centime d’euro. L’abattoir achète par clic de souris. La durée de l’offre sur écran informatique est limitée dans le temps à 30 minutes. Le dernier enchérisseur obtient le lot de porcs à condition qu’il ait dépassé le prix d’objectif fixé par l’éleveur, dont il n’avait pas connaissance jusqu’alors. Lorsqu’un lot ne trouve pas acquéreur, l’éleveur a la possibilité de remettre autant de fois qu’il veut son lot sur le catalogue de vente à livraison différée, et de modifier le cas échéant son prix d’objectif. Si un lot de porcs ne trouve définitivement pas d’acheteur, l’éleveur le représentera sur le marché au moment où l’engraissement des porcs sera terminé afin de le négocier au cours du jour sur le marché au cadran.     Les avantages du contrat à livraison différée Le contrat de vente à livraison différée permet de sécuriser un prix pour une livraison différée d’un produit. Il sécurise le prix qui sera payé à une période de livraison définie lors de l’engagement par contrat. Il protège contre d’éventuels effondrements de prix sur le marché. Il permet de connaître le prix de vente des porcs avant la livraison. Les opérations de vente à livraison différée et à prix fixé assurent autant au vendeur qu’à l’acheteur une protection contre le « risque de prix ». Cependant, il est utile d’observer que le risque de prix existe tant que le prix n’est pas fixé, avec livraison différée ou pas. Le risque de prix peut pousser le vendeur à se couvrir contre une baisse de prix, et l’acheteur, contre une hausse de prix. Mais d’autre part, le risque de prix peut donner lieu à une perte potentielle pour le vendeur, lorsque le prix augmente au moment de la livraison dans la mesure où le prix d’un lot de porcs est déjà fixé. À l’inverse, lorsque le prix baisse, le risque de prix peut entraîner un gain potentiel pour le vendeur. Un contrat de vente à livraison différée permet donc de se couvrir contre le risque d’une évolution défavorable du prix, mais empêche de tirer profit d’une évolution favorable. Les contrats à livraison différée procurent au vendeur un débouché sûr pour ses porcs et à l’acheteur une sécurité d’approvisionnement.     L’objectif de la vente à livraison différée est de couvrir la marge de l’éleveur La marge est égale à la différence entre le prix de vente de ses produits et le prix de revient de sa production. Elle peut être positive ou négative. La vente à livraison différée que met en place le Marché du Porc Breton offrira la possibilité à l’éleveur de fixer son prix de vente qui lui sera réglé lors de la livraison des porcs, en fonction de son prix de revient qu’il connaît au moment de la mise sur le marché de ses porcs. Face à la volatilité du prix des céréales qui entrent à hauteur de 60 % du prix de revient d’un porc, le Marché du Porc Breton propose de couvrir la marge des éleveurs par la mise en place des ventes à livraison différée qui offrent une meilleure lisibilité sur le prix de vente.     Le Marché du Porc Breton estime « aller plus loin que la contractualisation » Le Marché du Porc Breton montre que ce mode de vente à livraison différée, qui a pour but de sécuriser la marge des éleveurs, fonctionne bien si les acteurs de la filière opèrent leurs transactions de la même manière, c’est-à-dire, à livraison différée. Dans ce sens, le Marché du Porc Breton pense qu’il va plus loin que le Ministère de l’Agriculture qui limite le projet de contractualisation à des volumes et à des index de prix à fixer, tandis que le Marché du Porc Breton propose un volume et un prix qui, dans l’idéal, doit être répercuté sur l’ensemble de la filière.7847
Marché du Porc Breton
0510

 Donnez votre avis    Demander un avis

Prix catalogue : - €

MarchandPrixOffre
Aucune offre pour le moment

 Lancer la discussion sur le forum

Le fonctionnement du contrat à livraison différée

La vente à livraison différée a lieu une fois par semaine (le jour reste à définir) et est déconnectée de la vente au cadran qui donne un cours du jour et se déroule chaque lundi et chaque jeudi.

Le Marché du Porc Breton réalise un catalogue de vente de porcs, avant chaque vente. Ce catalogue comprend les offres de porcs des éleveurs et l’indication de la semaine de livraison, comprise entre 4 et 18 semaines après la semaine de mise en marché.

L’éleveur annonce au Marché du Porc Breton son « prix d’objectif », dont les acheteurs n’ont pas connaissance sur le catalogue qui leur est remis avant la vente.

Les enchères ont lieu sur internet. Elles sont progressives, de centime en centime d’euro.

L’abattoir achète par clic de souris.

La durée de l’offre sur écran informatique est limitée dans le temps à 30 minutes. Le dernier enchérisseur obtient le lot de porcs à condition qu’il ait dépassé le prix d’objectif fixé par l’éleveur, dont il n’avait pas connaissance jusqu’alors.

Lorsqu’un lot ne trouve pas acquéreur, l’éleveur a la possibilité de remettre autant de fois qu’il veut son lot sur le catalogue de vente à livraison différée, et de modifier le cas échéant son prix d’objectif.

Si un lot de porcs ne trouve définitivement pas d’acheteur, l’éleveur le représentera sur le marché au moment où l’engraissement des porcs sera terminé afin de le négocier au cours du jour sur le marché au cadran.

 

 

Les avantages du contrat à livraison différée

Le contrat de vente à livraison différée permet de sécuriser un prix pour une livraison différée d’un produit.

Il sécurise le prix qui sera payé à une période de livraison définie lors de l’engagement par contrat.

Il protège contre d’éventuels effondrements de prix sur le marché.

Il permet de connaître le prix de vente des porcs avant la livraison.

Les opérations de vente à livraison différée et à prix fixé assurent autant au vendeur qu’à l’acheteur une protection contre le « risque de prix ».

Cependant, il est utile d’observer que le risque de prix existe tant que le prix n’est pas fixé, avec livraison différée ou pas.

Le risque de prix peut pousser le vendeur à se couvrir contre une baisse de prix, et l’acheteur, contre une hausse de prix. Mais d’autre part, le risque de prix peut donner lieu à une perte potentielle pour le vendeur, lorsque le prix augmente au moment de la livraison dans la mesure où le prix d’un lot de porcs est déjà fixé. À l’inverse, lorsque le prix baisse, le risque de prix peut entraîner un gain potentiel pour le vendeur. Un contrat de vente à livraison différée permet donc de se couvrir contre le risque d’une évolution défavorable du prix, mais empêche de tirer profit d’une évolution favorable. Les contrats à livraison différée procurent au vendeur un débouché sûr pour ses porcs et à l’acheteur une sécurité d’approvisionnement.

 

 

L’objectif de la vente à livraison différée est de couvrir la marge de l’éleveur

La marge est égale à la différence entre le prix de vente de ses produits et le prix de revient de sa production. Elle peut être positive ou négative.

La vente à livraison différée que met en place le Marché du Porc Breton offrira la possibilité à l’éleveur de fixer son prix de vente qui lui sera réglé lors de la livraison des porcs, en fonction de son prix de revient qu’il connaît au moment de la mise sur le marché de ses porcs.

Face à la volatilité du prix des céréales qui entrent à hauteur de 60 % du prix de revient d’un porc, le Marché du Porc Breton propose de couvrir la marge des éleveurs par la mise en place des ventes à livraison différée qui offrent une meilleure lisibilité sur le prix de vente.

 

 

Le Marché du Porc Breton estime « aller plus loin que la contractualisation »

Le Marché du Porc Breton montre que ce mode de vente à livraison différée, qui a pour but de sécuriser la marge des éleveurs, fonctionne bien si les acteurs de la filière opèrent leurs transactions de la même manière, c’est-à-dire, à livraison différée.

Dans ce sens, le Marché du Porc Breton pense qu’il va plus loin que le Ministère de l’Agriculture qui limite le projet de contractualisation à des volumes et à des index de prix à fixer, tandis que le Marché du Porc Breton propose un volume et un prix qui, dans l’idéal, doit être répercuté sur l’ensemble de la filière.

AVIS MARCHÉ DU PORC BRETON CONTRAT À LIVRAISON DIFFÉRÉE

Avis positif le plus utile
Avis négatif le plus utile

Aucune donnée

Aucune donnée


Les avis des utilisateurs

0 avis
0 avis
0 avis
0 avis
0 avis

Marché du Porc Breton Contrat à livraison différée

 Donnez votre avis

Les demandes d'avis sur le Contrat à livraison différée Donnez votre avis et gagnez 2 €

LES ACTUALITES CONCERNANT MARCHÉ DU PORC BRETON

LES OFFRES

Aucune offre pour le moment.

VIDEOS

Aucune vidéo Marché du Porc Breton Contrat à livraison différée pour le moment.