Vous êtes ici:

Les couverts permanents: « une alternative potentielle aux cultures intermédiaires » selon ARVALIS

Par Jean Moullart | Publié le 03 Décembre 2013 à 01:05

ARVALIS – Institut du végétal a démarré des travaux sur les couverts permanents en 2013 car ils représentent une alternative aux cultures intermédiaires classiques. Ces dernières, implantées en plein été, souffrent parfois de conditions sèches ou de récoltes tardives du précédent. Cela peut pénaliser la rentabilité du couvert. Implanter d’autres espèces comme des légumineuses pérennes de type luzerne, trèfle, sainfouin… dans la culture précédente (colza ou blé par exemple) pourrait constituer une alternative à ces difficultés. Jérôme Labreuche, responsable travail du sol et intercultures chez ARVALIS, présente dans la vidéo les avantages et les limites des couverts permanents.

Lancer la discussion sur le forum

La mise en œuvre des couverts permanents consiste à semer le couvert suffisamment tôt pour qu’une fois la culture principale récoltée, il se développe significativement. L’idée est de garder une couverture du sol suffisante pour concurrencer les adventices et de profiter de la fixation symbiotique de l’azote par la légumineuse pour accroître les fournitures à la culture suivante. Ce couvert pourra ensuite être soit détruit, soit conservé vivant dans la culture suivante. Cette dernière option pose cependant deux difficultés.

 

Les limites du couvert vivant dans la 2ème culture

D’une part, il faut trouver des produits herbicides sélectifs à la fois du couvert et de la culture. L’objectif est ici de réguler le développement du couvert pour qu’il ne soit pas trop concurrentiel de la culture sans toutefois le tuer. Des travaux ont commencé pour trouver le meilleur compromis selon les produits et les doses appliquées.

D’autre part, le couvert va forcément consommer de l’eau et créer de la concurrence avec la culture, en particulier les années sèches.

 

Des suivis sur l’azote, le désherbage et l’eau sont engagés depuis 2013 pour plusieurs types de couverts permanents. Rendez-vous dans 2-3 ans pour des résultats concrets.


Commentaire(s)


Autres articles sur ARVALIS-Institut du Végétal

Services
Les capteurs autonomes permettent d’avoir des informations sur l’état de la culture et son...
Lire la suite >>>
Services
Une chaîne de récolte de foin de luzerne bien maîtrisée est essentielle pour garantir une bonne...
Lire la suite >>>
Services
Pour Michel martin, responsable déquipement et conservation des pommes de terre chez ARVALIS-Institut...
Lire la suite >>>
Services
Sohie Vallade, ingénieur région Sud d'ARVALIS - Institut  du végétal, a mené une étude sur...
Lire la suite >>>
Services
L’assistance d’un GPS pour gérer les coupures de tronçons de son pulvérisateur permet de réduire...
Lire la suite >>>

Les Cours MATIF

Blé MATIF

Mar 2020 183.25€/T   1.25
Mai 2020 184.25€/T   1.25
Sep 2020 180.25€/T   1.00
Déc 2020 183.50€/T   0.75

> > > Tous les cours du Blé MATIF, Maïs MATIF et Colza MATIF

Les cotations sont fournies par vwd group

Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Forum

Derniers posts

Vous en êtes à quoi ?

publié par charle14

Un nouveau parmi vous

publié par charle14

John Deere 2254

publié par barnard221

Le Baromètre des marques Novembre

Logo de Fendt

Catégorie Tracteurs

Logo de Claas

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Horsch

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Monosem

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de JCB

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Joskin

Catégorie Remorques

Logo de Kuhn

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Bayer CropScience

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents