Vous êtes ici:

57000 ha la plus grande ferme d’Europe à vendre

Par Joagri | Publié le 28 Mars 2018 à 09:22
57000 ha la plus grande ferme d’Europe à vendre

Aujourd’hui direction la Roumanie et plus précisément l’ile de Braila situé au milieu du plus grand fleuve d’Europe le Danube. Cette île qui couvre une superficie de 73000 ha, ce qui représente les ¾ de Paris et le siège de la plus grande exploitation agricole d’Europe : Agricost.

Lancer la discussion sur le forum

Agricost est une exploitation géante située qui cultive 57000 ha de terres dont 18000 hectares de blé, 8000 hectares d’orge, le reste en cultures de printemps 11000 hectares maïs, 10000 hectares de soja, 8100 hectares tournesol, pois, luzerne et pomme de terre. La terre alluvionnaire est réputée pour être l’une des terres les plus riches de l’Union Européenne.

 

 

 

 

 

Mais cette riche terre fertile n’a pas toujours été cultivée c’est sous l’aire communiste, précisément en 1965, que des premiers grands chantiers ont été entamés pour rendre cette vaste île marécageuse cultivable. Avant ces travaux de drainage cette île n’était qu’un grand territoire de chasse propriété d’un riche homme d’affaires roumain, très vite « remercié » par le pouvoir communiste.

 

 

Pour rendre ce marécage fertile, le gouvernement roumain à donc entreprit la construction d’une digue de kilomètres de long qui protège l’île des crues du fleuve. 1362 kilomètres de canaux ont été creusés et la totalité de la surface a été drainée pour rendre ce marécage enfin cultivable.

 

 

 

 

L’Eau toujours de l’eau

L’Eau il y en a trop en hivers mais pas assez en été, c’est donc 1322 kilomètres de canaux d’irrigation alimenté par 32 pompes géantes qui pompe directement l’eau du Danube. Cet équipement permet d’irriguer la quasi-totalité de l’île.

 

 

 

C’est aussi par le fleuve que tout rentre (les tracteurs, les engrais, bref toute l’agrofournitures) c’est aussi par le fleuve que la totalité des récoltes sont exportés. L’exploitation est équipée sur les rives du Danube d’un silo portuaire de 50000 tonnes capable de charger les plus gros bateaux pour l’export.

 

 

Pour faciliter la gestion l’exploitation est découpée en 29 exploitations agricoles distinctes. Chacune des exploitations regroupent son propre matériel, ses propres silos de stockage… L’année dernière l’exploitation qui compte 800 employés a produit : 140000 tonnes de blé, 65000 tonnes de maïs, 90000 tonnes de tournesol, du soja, des choux mais 7000 tonnes de pommes de terre. En 2016 l’exploitation a produit 416000 tonnes de céréales l’objectif est de dépasser les 500000 tonnes en 2018. Avec un objectif de produire 1000 tonnes par employés du groupe. Les 10 millions euros de subventions de l’Union Européenne vont il est certain aider le futur dirigeant à obtenir ce résultat.

 

 

 

 

Des rendements très supérieurs à la moyenne roumaine

Les rendements moyens de la ferme sont excellents pour la région : 8t/ha en blé, 9t/ha en orge, 3.7t/ha en tournesol, 4t/ha en soja et 12t/ha en maïs.

 

 

 

 

Au niveau du matériel l’exploitation compte 400 tracteurs agricoles, 100 moissonneuses-batteuses et 25 pulvérisateurs automoteurs, sans oublier les semoirs, les outils de travail du sol…

 

 

 

Dans les derniers grands achats de matériel réalisé par cette entreprise on peut noter l’achat de 35 Fendt 939 Vario soit un total de 13.650 chevaux qui travaillent les 57000 hectares de l’exploitation. Pour cet achat un formateur allemand du constructeur bavarois a fait tout spécialement le déplacement pour former avec l’aide d’un interprète roumain plus de 90 chauffeurs potentiels des Fendt 939.

 

 

 

Tout dernièrement l’entreprise vient d’acheter 60 transbordeurs 4 essieux de 50 m3 à un constructeur ukrainien. Une livraison qui va prendre évidemment un peu de temps puisqu’il n’existe pas de pont entre l’île de Braila et la terre ferme. Les transbordeurs devront donc prendre le bac…

 

 

 

La ferme est actuellement à vendre

 

D’après les médias roumains, un prince d’Abhu Dhabi qui contrôle la société d’agro-holding Aldahra. La société possède et exploite actuellement déjà 81000 hectares de terre un peu partout autour du globe. Selon des sources non officielles citées par les médias Roumain la transaction s’élèvera à plus de 200 millions d’euros (soit 3500 euros/ha) d’autres sources prédisent un prix légèrement supérieur à 4000€/ha.

 

 

Cette transaction record inquiète l’opinion publique roumaine, qui s’inquiète de l’accaparement des terres roumaines par des étrangers. Une étude du parlement européen réalisée en 2015 a révélé qu’environ 40% des terres agricoles du pays appartenaient à des étrangers, la plupart étant originaires d’autres pays membres de l’UE.

 




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Forum

Derniers posts

Le Baromètre des marques Août

Logo de Massey-Ferguson

Catégorie Tracteurs

Logo de New Holland

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Lemken

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Monosem

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de Claas

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Maupu

Catégorie Remorques

Logo de Berthoud

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Bayer CropScience

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents