Vous êtes ici:

Lait : 451.4 €/1000 L pour rémunérer justement les éleveurs !

Par Joagri | Publié le 05 Mars 2018 à 15:14
Lait : 451.4 €/1000 L pour rémunérer justement les éleveurs !

Une étude du bureau allemand BAL révèle la situation réelle des coûts de production du lait en France. Depuis des années, les producteurs laitiers opèrent dans un marché qui ne leur permet pas de couvrir leurs coûts, avec des prix souvent même en deçà des seuls coûts de production, sans prendre en compte la rémunération du producteur, pourtant primordiale pour assurer la pérennité du secteur.

Lancer la discussion sur le forum

Afin de mettre en œuvre les propositions du président Macron, qui propose que le calcul du prix du lait se fasse sur la base des coûts de production. Il est important de disposer de chiffres actuels qui reflètent les coûts réels de la production laitière en France. C'est pourquoi, en collaboration avec l'European Milk Board, les organisations françaises de producteurs de lait APLI (Association des producteurs de lait indépendants), OPL (Organisation des producteurs de lait) et FMB (France Milk Board) Grand Ouest et Bassin normand avaient commandité une étude sur les coûts de la production laitière auprès du bureau d'études allemand BAL.

 

 

 « Le résultat de l'étude publiée aujourd'hui est sans équivoque », affirme Boris Gondouin de l'APLI, « il faut au moins 45,14 centimes pour couvrir les coûts de la production laitière, rémunération comprise ».

 

 

La part non couverte des coûts de production s'élevait à 27 %.

 

 

Romuald Schaber, président de l'EMB, explique l'importance de cette étude : « Il est primordial de disposer de chiffres actuels et représentatifs sur les coûts de production. Ceux-ci doivent maintenant servir de base pour les discussions au niveau politique et pour le calcul du prix du lait. » 

 

 

En effet, avec un prix du lait moyen de 33,91 centimes par kilogramme de lait sur les cinq dernières années, la part non couverte des coûts de production s'élevait à 27 %. Ainsi, même en 2017, qui avait pourtant connu une remontée des prix du lait, il manquait aux producteurs encore 10,72 centimes par kilogramme de lait pour couvrir leurs coûts de production et de bénéficier d'une rémunération équitable de leur travail. En 2016, ce manque à gagner se montait même à 14,31 centimes par kilogramme de lait produit.

 

 

« Maintenant que nous disposons de ces chiffres, le travail peut continuer » soutient Denis Jehannin, vice-président de l'organisation de producteurs transversale FMB Grand Ouest. « Nous pourrons nous servir de ces chiffres lors des négociations du prix avec les industriels. » Pour Joseph Martin, représentant de l'OPL, il importe maintenant de trouver des solutions concrètes. « Nous appelons les représentants politiques à mettre en place un cadre adéquat qui permette enfin des prix rémunérateurs pour les producteurs. Ensemble, avec les décideurs politiques et les autres représentants du secteur, nous devons trouver des solutions adéquates pour assurer l'avenir du secteur », poursuit-il.

 

Pour en savoir plus : http://www.europeanmilkboard.org/fileadmin/Dokumente/Milk_Production_Costs/BAL_cost_study_milk_2016_DE_NL_BE_DK_FR.pdf




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)