Vous êtes ici:

ADAPT : la fin de l’ISOBUS ?

Par Joagri | Publié le 05 Mars 2018 à 00:59
ADAPT : la fin de l’ISOBUS ?

La technologie a la capacité d'augmenter l'efficacité des agriculteurs mais aussi les rendements agricoles. Cependant il existe un gros problème entre les différents outils. Les produits des différents fabricants de tracteurs et de capteurs, logiciels ne parlent pas actuellement le même langage et ne peuvent donc pas échanger d'informations numériques. 

Lancer la discussion sur le forum

Pour résoudre ce problème et concevoir l'avenir de la connectivité dans l'agriculture, 70 partenaires, dont 365FarmNet, AGCO, CNH Industrial, Grimme et Kverneland (pour ne citer que les plus connus) se sont associés pour former le projet :  Internet of Food and Farm 2020 (IoF2020). Ce projet de plus de 30 millions d'euros cofinancés par l'UE, permettra de faire un important pas en avant vers une véritable interopérabilité entre les machines, les capteurs et les logiciels.

 

Comment cela va fonctionner ?


Pour ce projet les différents acteurs vont utiliser le framework ADAPT (un langage informatique open source, gratuit et libre de l’entreprise AgGateway). Ce langage permettra d'échanger des données numériques entre des équipements agricoles et des plates-formes logicielles à l'aide d'une simple connexion. L'objectif est de permettre aux agriculteurs d'utiliser différents types et marques d'équipement avec une grande variété de logiciels ou de services, quel que soit le fabricant.

La prochaine étape du processus d'interopérabilité accrue comprend la communication véhicule-cloud réel et bidirectionnelle. Pour cela, l'équipe travaillera avec l'AEF (Agricultural Industry Electronics Foundation), une organisation indépendante avec plus de 200 entreprises membres. L'objectif principal est d'améliorer la compatibilité entre fabricants de composants électroniques et électriques dans les équipements agricoles, et d'établir la transparence sur les questions de compatibilité.




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)