Vous êtes ici:

Traçabilité et étiquetage de la viande ovine : la Commission Européenne reste sourde face aux demandes d’INTERBEV

Par Jean Moullart | Publié le 11 Octobre 2013 à 00:22
Traçabilité et étiquetage de la viande ovine : la Commission Européenne reste sourde face aux demandes d’INTERBEV

D'après les échanges tenus à Bruxelles ces derniers jours, INTERBEV (l’Interprofession Bétail&Viande) apprend avec stupeur que la Commission Européenne n'envisagerait pas d'adopter le principe de transparence totale vis-à-vis du consommateur pour la viande ovine fraiche, tel qu'il est appliqué depuis 2002 pour la viande bovine. Il en serait de même concernant la viande utilisée en tant qu'ingrédient dans les plats préparés. Elle s'orienterait davantage vers un étiquetage qui ne spécifierait pas l'origine du pays dans lequel l'animal est né. Or, qu'il s'agisse de viande fraîche comme de viande intégrée dans les plats cuisinés, INTERBEV exige depuis plusieurs mois maintenant, que soit spécifiée l'indication d'origine (né, élevé, abattu) pour les viandes bovines et ovines. Cette posture de la Commission Européenne est d'autant plus incompréhensible qu'elle apparait contradictoire avec l'obligation européenne d'identification individuelle des ovins et de notification des mouvements d'animaux, mesures à objectif sanitaire, créant la possibilité de fournir au consommateur une information totale sur la traçabilité de la viande

Lancer la discussion sur le forum

L'Interprofession Bétail et Viande déplore que la position française ne soit toujours pas entendue et met en garde les autorités contre les dérives que de telles directives pourraient engendrer.

 

La Commission Européenne soutient en effet que, concernant la viande ovine fraîche, l'étiquetage doive mentionner le dernier pays dans lequel l'animal a été élevé pour une période d'au moins 2 mois ou, si les 2 mois ne sont pas atteints, le dernier pays dans lequel l'animal a été élevé 15 jours avant l'abattage.

Pour la viande ovine hachée ou servant de garniture, une dérogation est prévue, permettant d'étiqueter « élevé et abattu en UE / non UE ».

 

Selon Dominique Langlois, président d'INTERBEV, « il est inacceptable de constater que malgré les crises récentes et la mobilisation des professionnels sur ce sujet, la Commission Européenne s'entête dans des propositions qui ne répondent en aucun cas à l'exigence des consommateurs vis-à-vis de la viande qu'ils achètent. Nous nous devons de leur fournir la plus totale transparence sur l'origine, que ce soit pour les viandes fraiches bovines ou ovines comme pour les viandes des plats cuisinés. Faire marche arrière aujourd'hui est la porte ouverte à de nouvelles tromperies, nous attendons fermement et dès aujourd'hui, une prise de position ferme et immédiate de la Commission. »




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Autres articles sur INTERBEV

Services
Suite à l’annonce d’un nouveau trafic de viande de chevaux provenant de l'industrie pharmaceutique et revendus ensuite pour la consommation alimentaire, INTERBEV, se félicite de l’efficacité des pouvoirs...
Lire la suite >>>
Services
Les négociations menées dans le cadre de la 9ème Conférence Ministérielle de l'Organisation Mondiale du Commerce à Bali se sont achevées par un accord autour du « mini paquet » ne concernant qu'une petite...
Lire la suite >>>
Services
Un accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Accord Economique et Commercial Global ou AECG) a été signé le 18 octobre dernier entre le Président de la Commission européenne, José...
Lire la suite >>>
Services
La réforme des cotations des carcasses de gros bovins au stade entrée-abattoir est intervenue en janvier 2012, en vue d’améliorer la représentativité et la précision des grilles de cotation. Le bilan d’étape...
Lire la suite >>>
Services
Deux arrêtés relatifs à la gestion de l'équarrissage des animaux trouvés morts en ferme  entreront en vigueur le 1er octobre prochain. Ils prévoient la fin de la taxe d'abattage anciennement prélevée pour...
Lire la suite >>>

Les Cours MATIF

Blé MATIF

Mar 2020 191.50€/T   -1.00
Mai 2020 187.00€/T   -2.00
Sep 2020 180.75€/T   -1.50
Déc 2020 183.50€/T   -1.50

> > > Tous les cours du Blé MATIF, Maïs MATIF et Colza MATIF

Les cotations sont fournies par vwd group

Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Le Baromètre des marques Janvier

Logo de John Deere

Catégorie Tracteurs

Logo de Claas

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Vaderstad

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Monosem

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de JCB

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Le Boulch

Catégorie Remorques

Logo de Hardi

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Bayer CropScience

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents