Vous êtes ici:

Stockage des grains: il faut respecter les trois paliers!

Publié le 29 Août 2013 à 00:08
Stockage des grains: il faut respecter les trois paliers!

La température des grains au moment de la récolte est généralement voisine des 30°c. Les moisissures et les insectes du stockage peuvent s’y développer rapidement. L’abaissement de la température de grain constitue la seule garantie facilement accessible d’une bonne qualité de stockage. Il se fait selon 3 paliers de ventilation.

La température des grains idéale pour la conservation est de 5 et 7°C. Pour atteindre cet objectif, trois paliers de ventilation sont nécessaires.

- 1er palier : Abaisser la température des grains à 18°C, pour mettre en place un effet répulsif vis-à-vis des insectes et réduire l’activité physiologique des grains.

- 2ème palier : Abaisser la température des grains à 12°C, pour poursuivre la lutte contre les insectes en réduisant leur activité en particulier la fonction de reproduction.

-  3ème palier : Abaisser la température des grains à 5°C pour un effet désinsectisation.

 

 

Pour atteindre ces objectifs de température, la masse de grain doit être traversée par un air de 7 à  10°C inférieur à celui du grain.

 

 

 

Automatiser la ventilation pour profiter de tous les moments "frais"

La ventilation de refroidissement peut être débutée dès la récolte. En effet, les nuits durant l’été offrent de nombreuses heures favorables à la mise en route de la ventilation (c’est-à-dire, pour une masse de grain sortie champ à 25°C, les températures extérieures doivent être comprises entre 15 et 18°C).

Cependant, profiter de ces heures (début ou fin de nuit) n’est pas toujours simple en commande manuelle. Seul, un asservissement de l’alimentation électrique du ventilateur à partir d’un thermostat couplé à la mesure de la température de l’air extérieur permet de mettre à profit de telles opportunités nocturnes. L’outil Sec-lis, développé par ARVALIS et distribué par MTE, permet de bénéficier de toutes les heures « fraîches ou froides » quel que soit le moment de la nuit.

 

 

A défaut d’automatisme de conduite de la ventilation, une gestion manuelle retarde l’abaissement de la température des grains. Il ne faut pas oublier que des grains restant chaud respirent plus et perdent du poids… et de la qualité. A la sortie, aux freintes inévitables s’ajoutent des pertes de poids en plus des risques de dégradation de la qualité sanitaire et technologique.

Les Cours MATIF

Blé MATIF

Déc 2018 201.25€/T   0.00
Mar 2019 204.00€/T   0.00
Mai 2019 205.75€/T   0.00
Sep 2019 189.50€/T   0.00

> > > Tous les cours du Blé MATIF, Maïs MATIF et Colza MATIF

Les cotations sont fournies par vwd group

Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Forum

Derniers posts

création d'un étang

publié par titou887

petit nouveau

publié par jeffarmer79

Choix de tracteur

publié par francoisriz

Le Baromètre des marques Septembre

Logo de Fendt

Catégorie Tracteurs

Logo de John Deere

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Vaderstad

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Monosem

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de Massey-Ferguson

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Joskin

Catégorie Remorques

Logo de John Deere

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Syngenta

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents